Jean-Joseph Goux - La Cybermonnaie ou les doigts de la main invisible.
this text is part of the project New Forms for Financial Exchange
suspendue. Le billet de banque perd peu à peu sa couverture métallique au gré des cours forcés et des inflations. Il ne représente plus directement de l'or, mais il renvoie à un ordre propre, un système de signes de valeurs conventionnels ou influencés, sur un marché international aux changes flottants, par l'équilibre de l'offre et la demande.

Le dernier acte de ce grand mouvement qui fait entrer toute l'économie mondiale dans l'inconvertibilité, moment inouï, dont on mesure encore mal les conséquences et la signification historique, a été la décision prise par Nixon en 1971 de suspendre définitivement toute convertibilité du dollar en or, alors que jusqu'à cette date, les monnaies internationales même inconvertibles elles-mêmes, restaient convertibles indirectement par leur conversion possible en dollars. Cette décision est remarquable.

C'est une décision sémiotique, une révolution dans la notion de signe ou d'écriture, ou dans le rapport de subordination habituelle de la symbolicité à la réalité. On ne peut pas dire que l'inconvertibilité complète du signe monétaire était une condition nécessaire de la monnaie électronique, mais elle appartient bien au même mouvement historique de dématérialisation extrême, ou de fiduciarisation presqu'achevée qui fait de la monnaie non plus une chose thésaurisable, non plus un corps, le corps du métal précieux, ou même le corps-signe du support de papier, mais la simple marque d'un crédit, l'inscription transitoire d'un dette à payer (éventuellement par d'autres inscriptions). -->

one
back
this document has been last worked on on mercredi, 11-nov-1998 00:00:00 CET
next
part
[Moving Art Studio] |  [Mailing List e-money]  |  [PDF version of this text]